Promotion 2010


 

Julie Allain

Je pense que c'est un privilège de pouvoir faire cette formation, c'est une ouverture sur la culture, le monde. C'est très intéressant de pouvoir débattre sur l'actualité, de rencontrer des gens du métier,  et puis, cette formation est un avantage non négligeable pour nous permettre de rentrer dans une école de journalisme. C'est un plus sur le dossier.
Je souhaiterais passer le concours d'entrée de l' IUT de Tours et celui de Bordeaux. Si je ne suis prise dans aucun des deux, j'opterais pour une fac de langue, et pouvoir retenter le concours.

     
 

Elodie Boutard

J'ai suivi cette formation par curiosité et parce que j'adore communiquer avec les gens, connaître leur point de vu sur l'actualité. Le journalisme m’intéresse.
J'aimerais dans l'idéal continuer à transmettre un point de vue du monde, apporter l'information dans les foyers et commenter les événements du monde entier.
Si je deviens journaliste, ce serait dans le domaine de la radio car  je suis plus à l'aise à l'oral.

        
 

Valentin Brehetret

J'ai choisi de m'engager dans cette formation car le métier de journaliste me passionne depuis deux ans. Mon rêve serait de devenir critiques de film, pour un journal ou un magazine ce qui nécessite une formation et lorsque cette formation s'est présentée à moi je n'ai pas refusé et j'ai tout de suite accepté.

     
 

Clément Cartesse

J'ai décidé de suivre cette formation car j'ai vu des reportages sur le métier de journaliste et cela m'a paru un métier formidable avec beaucoup de personnes, de lieux et  plein de chose à voir et à découvrir... Ce qui pour moi apporte un renouveau dans la vie de tous les jours et permet de se construire aussi bien professionnellement qu’humainement.
J'aimerais bien être journaliste de presse quotidienne ou dans une revue.
Sinon j'aimerais travailler dans la communication.

     
 

 Noémie Certon

J'ai toujours aimé la presse, sans jamais être totalement passionnée. Néanmoins je suis curieuse et je m'intéresse à tout (enfin presque), lorsque ma professeur de français nous a parlé de cette formation, je me suis dit que cela pourrait être très enrichissant. Je me suis donc inscrite pour en savoir plus. Après les quelques réunions qui nous expliquaient le principe de cette formation, je me suis dit qu'après tout, même si je ne serais pas forcément journaliste, ça pourrait être pas mal !
Et en effet, je ne regrette en rien ce choix, cette formation est très enrichissante, intéressante et me donne à chaque fois l'envie d'en connaitre plus sur la diversité qu'est le métier de journaliste.
 Ce qui m'intéresse le plus reste la presse écrite. Ecrire, commenter...
cela me passionne bien plus que l'oral, où j'ai tendance à perdre mes moyens !
Si je n'ai pas la chance d'être dans la presse, j'aimerais être dans la communication...

     
 

Loren da Costa

Je suis en Terminale L au lycée Jean Monnet, où j’apprends depuis trois ans le chinois en option. Pour moi, faire cette formation a été une chance inouïe. C’est l’occasion de toucher de plus près le métier, grâce aux multiples rencontres avec de vrais professionnels, qui ont une expérience. De plus, par cette formation je peux voir les différentes facettes de ce métier, et commencer à choisir celui vers lequel j’aimerais plus me tourner plus tard.
Mon souhait serait  de me situer, dans le journalisme international, soit envoyé spécial ou grand reporter. Car ces métiers sont ceux qui me correspondent, j’aime parler, discuter, être au courant de tout ce qui se passe autour de moi, et parler les langues, « élargir » mes discussions dans le monde entier. Cette formation est une très bonne expérience que je ne regrette en aucun cas.

     
 

Tamara EL Heraïech

Si j'ai choisi de suivre cette formation, c'est parce que depuis toujours le journalisme est la seule voie qui m'intéresse. Donc lorsque j'ai pris connaissance de cette formation j'ai sauté sur l'occasion. Je pense que celle-ci est un vrai petit " plus " autant pour notre culture journalistique que pour la préparation aux concours, et les personnes que nous rencontrons nous apportent réellement de bonnes choses.
Plus tard, dans l'idéal, j'aimerais être reporter.

     
 

Armand Erba

Je voulais apprendre de nouvelles choses et le journalisme m'intéresse. Cette formation était pour moi l’occasion de me préparer au concours d'entrée à l'IUT.
Plus tard, je voudrais être envoyé spécial à l'étranger, dans un pays anglophone. Eventuellement, interprète.

     
 

Stacy Ingremeau

Depuis toute petite je suis attirée et passionnée par le métier de journaliste, j'ai toujours aimé le contact avec les gens, j'aime la communication et je ne suis pas vraiment timide. De plus je suis curieuse et m'intéresse beaucoup à tout ce qui m'entoure.
Cette formation est donc tombée au bon moment, c'est un plus pour accéder à l'IUT de journalisme, c'est une très bonne préparation et un agréable avant-goût du métier.
Cette formation nous donne l'envie de réussir et d'aller jusqu'au bout de nos idées.
Les rencontres avec les journalistes on été très enrichissantes. Estelle Youssouffa est une jeune femme admirable, nous avons beaucoup appris d'elle et de sa carrière. Cela donne envie de devenir journaliste.
Quant à Harry Roselmack, c'est un homme remarquable et accessible. Ce fut un grand plaisir de rencontrer des personnes de ce métier.

     
 

Alice Joly

Ce qui m'a poussé à faire cette formation de journalisme, c'est l'envie que j'ai depuis quelque temps à faire ce métier, car c'est une ouverture sur le monde, un contact avec les gens, pouvoir travailler avec l'information et être un intermédiaire pour la population.

     
 

Pascale Mardon Belloir

Au départ j'ai choisi de participer à cette formation car je voulais être journaliste. Puis, au fur et à mesure, je me suis rendu compte que j'étais plutôt faite pour la communication. Malgré ce revirement, je trouve la formation très intéressante, constructive et elle me sera certainement utile bien que je change un peu de voie !

     
 

Amalia Marti

Cette formation de journalisme m'a de suite attirée. Elle est en effet intéressante et bénéfique sur divers plans. Elle permet de découvrir un métier, en parcourant différents "mondes"  comme celui de la presse écrite, la radio ou encore la télé. Cette formation sera donc un grand plus dans ma vie d'étudiante, car elle est complète et très enrichissante.

     
 

 Agathe Meunier

Si je suis ici , c'est pour la simple et bonne raison que le métier de journaliste m'intéresse. Part le biais de cette formation, j'espère en savoir encore plus sur cette profession.
Ne voulant pas me spécialiser d'entrée en choisissant un IUT de journalisme, je préfère  passer les concours Science po.

     
 

Angèle Parcé

J'ai tenu à faire cette formation parce que le journalisme m'a toujours plût depuis mon enfance. Vu que je suis de nature très curieuse, c'était donc une occasion unique et donnée à peu de jeunes de notre âge.
Deuxièmement, elle est très enrichissante au niveau de la culture générale et elle ne peut que m'être bénéfique pour élargir la mienne .
Troisièmement, elle nous ouvre sur des domaines différents, nous fait découvrir de nouveaux horizons du métier de journaliste.
J'aime beaucoup la photographie et la venue d'Alain Mingam m'a beaucoup plu. Ce type de métier ne me laisse pas indifférente, je trouve qu'une photo donne plus d'émotions qu'un simple texte.  Comme je suis un peu timide, je ne m’orienterai pas vers la radio ou la télévision, mais plutôt vers l’écrit ou la photo.

     
 

Camille Petit

J'ai voulu participer à cette formation car j'estime que c'est une chance inouïe de pouvoir rencontrer des professionnels tout en préparant un concours. Cette expérience est sans aucun doute un véritable coup de pouce pour entrer dans le milieu du journalisme. Cependant, je n'ai pas encore d'idée précise en ce qui concerne le futur. J'aimerais d'abord essayer plusieurs secteurs pour toucher à différentes choses, apprendre le plus possible, et ainsi voir ce qu'il me plaît vraiment.

     
 

Julia Szuptar

J'ai toujours trouvé le métier de journaliste formidable, par la variété de ses domaines, mais aussi parce que ce métier demande de la communication, du sérieux, de la curiosité, la possibilité et la volonté de se déplacer. J'aime apprendre, rencontrer, voyager mais aussi transmettre.  Une fois le bac obtenu, j'aimerais retourner dans ma ville natale, à Lille, et intégrer une école de journalisme pour plus tard me diriger vers l'étranger afin d'exercer cette profession.
La possibilité de suivre cette formation est apparue comme une immense chance pour chacun d'entre nous, d'enrichir notre culture général, de faire d'incroyables rencontres mais surtout de comprendre ce métier.